Mauvaise Analyse du Besoin & Achats

Dans le tableau ci dessous, quelques exemples d'achats publics et privés qui, en raison d'une mauvaise analyse du besoin, ont eu des conséquences financières négatives importantes. Par exemple :

- travaux supplémentaires;

- avenants au budget;

- achats  inutilisés...

Cela se traduit pour l'entreprise ou la collectivité par des dépenses inutiles avec des montants très élevés.

Les raisons de cette mauvaise analyse du besoin sont nombreuses.

 

NATURE MONTANT PROBLEME SOURCE   REMARQUES

Achats mine uranium

Namibie sur"plan"(1)

 2 milliards  aucune valeur

Toutes presses

Inadéquation en regard du besoin 
300 locomotives de fret (2)  200 millions  non utilisées France Soir  Pas de besoin !
Siège Paris Habitat

55 millions 

au lieu de 34 = + 61%

 dépassements Toutes presses Possibilités d'avenants (hors procèdure)
TER Ile de france 2 milliards(3) + 2 milliards de travaux quais des gares non adaptés au plancher des rames Challenges Mauvaise analyse du besoin à partir d'un cahier des charges technique
Chorus : logiciel Etat 1,5 milliard au lieu de 1 milliard = + 50%  dépassements Toutes presses Mauvaise définition du besoin et avenants sans procèdure

 Plateforme écoute ministère justice

42 au lieu de 18 millions   problème technique    mauvaise définition besoin

Logiciel APHP

300 au lieu de 125 millions produit acheté obsolète   mauvais achat

Rénovation radio France

400 au lieu de 238 millions problèmes techniques   mauvaise analyse des besoins au départ; pas de responsabilité

Salle philharmonique Villette

385 au lieu de 170 millions ??   mauvaise définition besoin; evolution de la demande